Méfiez-vous des arnaques liées au coronavirus!

Méfiez-vous des arnaques liées au coronavirus!

Partager cet article
Par April 03, 2020 03 avril 2020

Le coronavirus n'est pas la seule pandémie qui sévit dans le monde. La peur et l'avidité, qualifiées de "maladies hyper contagieuses" par le légendaire investisseur Warren Buffett, se propagent également à une vitesse fulgurante.

Vous avez probablement déjà remarqué les effets de cette peur: de fausses nouvelles affichées sur les médias sociaux et des gens qui se lancent dans des hypothèses ahurissantes sur la cause ou le résultat éventuel de la contagion. Mais l'avidité, la plus sinistre des deux maladies, s'infiltre dans de nombreux foyers par le biais de tentatives d'hameçonnage et de logiciels malveillants.

Dans cet article, nous passerons en revue certaines des plus récentes escroqueries visant les Canadiens, ainsi que des stratégies qui pourront assurer votre sécurité en ligne.

Qu’est-ce que l'hameçonnage?

Les tentatives d'hameçonnage se font le plus souvent par courriel, mais elles peuvent apparaître sous n'importe quelle forme de communication électronique. En général, l'arnaqueur vous contactera, sous le prétexte de représenter une autorité ou un fournisseur de services que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Il le fera en usurpant des adresses électroniques et des numéros de téléphone, ce qui, malheureusement, ne nécessite que des connaissances techniques de base.

Ce genre d’attaque est une tentative d'obtenir des informations personnelles qui peuvent être utilisées pour accéder à vos comptes ou vos finances. Un exemple type serait un faux courriel qui semble provenir d'une entreprise que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Le courriel contient un lien vers une fausse version du site web de l'entreprise, là où vos informations seront facilement volées et stockées.

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant?

Un logiciel malveillant est un terme fourre-tout qui désigne tout logiciel conçu pour nuire à un ordinateur, ou à l'une de ses parties fonctionnelles. Les logiciels malveillants peuvent être transmis à votre ordinateur de différentes manières, mais ils sont souvent intégrés dans un fichier ou un dossier que vous téléchargez par accident.

Attaques récentes liées au coronavirus

Sites web malveillants offrant de l’information sur le coronavirus

Selon Malwarebytes.com, plus de 3 600 noms de domaine liés au coronavirus / COVID-19 ont été enregistrés en une seule journée, le 14 mars 2020. Depuis ce jour, le nombre d’enregistrements ne cesse d’augmenter, et beaucoup d'entre eux semblent être malveillants.

Logiciel malveillant de la carte COVID-19

Une application malveillante découverte récemment utilisait une version déguisée de « Corona Live » pour tromper les gens et avoir accès à leur appareil photo et leur microphone. En cette nouvelle ère numérique, il est important de faire attention où vous cliquez, et d’emblée, faire attention à ce que vous téléchargez.

Escroquerie par SMS envoyé aux Canadiens

Une autre tentative de fraude visant spécifiquement les Canadiens consiste à vous envoyer un message texte vous informant que vous avez reçu des fonds d'urgence, et vous invitant à cliquer sur un lien. Quiconque suivrait ce lien sera invité à fournir des informations personnelles qui pourraient éventuellement être utilisées pour pirater ses comptes ou voler son identité.

Arnaque des masques de protection gratuits

Les escroqueries encore plus communes viennent sous forme de messages vous promettant l’accès à des masques de protection gratuits, mais vous exigeant des frais « d'expédition et de manutention » afin que les escrocs puissent extraire vos renseignements bancaires et numéros de carte de crédit.

Des criminels qui se font passer pour l’Organisation Mondiale de la Santé

Il s’agit ici de criminels qui prétendent représenter l’OMS pour vous voler de l'argent ou des renseignements personnels. Si vous êtes contacté par une personne ou une organisation qui semble être reliée à l'OMS, vérifiez son authenticité avant de répondre.

Bref, en ces temps incertains, vous devez être à l'affût des sites web, des applications, des courriels et des messages textes qui vous semblent suspects. Que vous soyez sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone intelligent, vous pourriez être vulnérable à une attaque.

Ce qu’il faut surveiller et éviter

Malheureusement, de nombreux e-mails et SMS légitimes liés au virus sont également envoyés, de sorte qu’il est parfois difficile de détecter la fraude. Mais en surveillant certains facteurs communs, vous pourriez vous éviter des surprises.

Message inhabituel provenant d’une source fiable

Les pirates informatiques peuvent facilement se faire passer pour l'OMS, ou même des représentants du gouvernement. Si vous recevez un message d'un organisme reconnu qui vous semble inhabituel, inattendu ou inquiétant, pensez-y deux fois avant de répondre ou de cliquer sur un lien.

Message d’une source inconnue

Une autre approche utilisée par les pirates informatiques est de créer une organisation ou un individu fictif qui semble vous offrir ou vous demander de l'aide. Il faut faire très attention aux messages provenant de sources totalement inconnues, même si leurs idées semblent valides.

Si c’est trop beau pour être vrai, ça l’est!

C’est particulièrement dans ces temps anxiogènes qu’il faut faire preuve de bon sens. De nombreuses escroqueries proposent des produits ou des services qui prétendent guérir ou protéger contre le virus d'une manière ou d'une autre. Sachant que les équipes médicales du monde entier sont dans une course effrénée à la recherche du vaccin, il faudra attendre un certain temps avant qu'un médicament efficace ne soit mis sur le marché. À ce moment-là, l'OMS, les gouvernements et les organismes de presse accrédités publieront la bonne nouvelle.

Liens en provenance d’amis

Les gens finissent souvent par cliquer sur des liens dangereux qu’un ami leur a envoyé ou partagé sur les médias sociaux. Malheureusement, nos amis sont aussi vulnérables à ces attaques, et ils peuvent être amenés à partager quelque chose, souvent sans même s’en rendre compte. Si un ami vous envoie un lien lié au coronavirus, ca vaut la peine de lui demander plus d'informations et de faire des recherches avant de le suivre.

Prendre des bonnes habitudes pour l’avenir

Voici quelques bonnes habitudes à prendre pour assurer la protection de vos renseignements personnels:

  • Ne pas cliquer sur un lien sans savoir où il mène
  • Ne pas suivre de liens dans les courriers électroniques, à moins qu’ils soient attendus et proviennent d'une source fiable
  • Utiliser un filtre antispam pour bloquer les messages malveillants avant qu'ils n'atteignent votre boîte de réception
  • Effectuer vos recherches avant d'accéder aux applications et sites web liés au coronavirus
  • Obtenir l’information de la part d'organismes de presse fiables et sur le site officiel de l’OMS, et non auprès d'autres sources tierces

Ne soyez pas victime de fraude! Suivez ces directives de sécurité, utilisez votre bon sens, et soyez vigilants!

Avez-vous remarqué d'autres arnaques liées au coronavirus? Faites-nous en part dans un commentaire ci-dessous, et contribuez à la sécurité de notre communauté!



À propos de l'auteur : Alex Tucker

Alex est un écrivain et spécialiste du marketing numérique qui exerce ses activités à partir de l'Ontario, au Canada. Il est passionné par la santé et le bien-être, l'autodéfense et la création de sites web WordPress.

Voir tous les articles de cet auteur Intéressé à écrire pour Hébergement Web Canada ?
Hébergement Web Canada propose une infrastructure rapide, fiable et disponible 24/7. En savoir plus sur WHC