Neutralité du net et ce que cela signifie pour les canadiens

La neutralité du net est un principe internet selon lequel tous les fournisseurs de services traitent toutes les données de la même manière. Elle veille à ce que le contenu, les utilisateurs, les plateformes, les sites web et les méthodes de communication ne soient pas discriminés. Sans les règlements, la vitesse et l'accessibilité des sites web qui ne sont pas associés à des fournisseurs d'accès internet ou qui ne sont pas suffisamment rémunérés peuvent être considérablement réduites.

Quelques points importants:

  • Le vote pour la révocation de la neutralité du net aux États-Unis a lieu le 14 décembre 2017.
  • Twitter, Netflix, Amazon, Google etFacebook sont tous en désaccord avec la révocation
  • Le Premier ministre Trudeau dit qu'il continuera de défendre la neutralité du net au Canada
  • Révocation de la neutralité du net

    En cas de révocation, des entreprises comme AT&T et Verizon peuvent alors favoriser les partenaires, associés ou sociétés qui les paient.

    Pour un consommateur aux États-Unis, un exemple pourrait être un FAI (Fournisseur d'Accès Internet) préférant Twitter à Facebook. Ainsi, Facebook devient lent, les images prennent beaucoup de temps à se charger et Messenger ralentit, alors que Twitter fonctionne sans problème.

    Les fournisseurs d'accès à internet pourraient également commencer à regrouper les forfaits internet avec des sites web spécifiques, ce qui rendrait la consommation d'Internet semblable aux plans de télévision par câble. C'est une réalité au Portugal, où ses faibles lois sur la neutralité du net permettent aux FAI de changer d'environ 7,49$ de plus par mois pour gagner 10 Go pour YouTube et Netflix.
    Pour les entreprises, si votre entreprise est en concurrence directe avec une filiale du FAI, ou si vous ne pouvez pas payer leurs primes de vitesse, votre site sera probablement lent. Ni les moteurs de recherche ni les visiteurs ne préfèrent les sites web qui prennent beaucoup de temps à charger.

    En résumé: sans neutralité du net, le pouvoir sera entre les mains des FAI et non du consommateur.

    Qu'est-ce que cela signifie pour les Canadiens?

    Nos voisins du Sud tentent d'apporter de grands changements à la politique en ligne dans leur pays, mais qu'est-ce que cela signifie pour les canadiens?

    • Les entreprises canadiennes qui tentent d'entrer sur le marché américain pourraient avoir à payer les fournisseurs d'accès internet pour que leurs sites soient accessibles et pratiques.
    • Les abonnements et les services internet de base (comme Netflix) augmenteront probablement presque certainement les prix pour les canadiens, car toutes les grandes sociétés américaines devront réajuster leurs stratégies financières.
    • Le fait d'imposer des restrictions financières plus sévères à l'utilisation d'internet risque fort de changer la dynamique de l'ingéniosité en ligne. Des innovateurs individuels aux équipes de R&A des petites et grandes entreprises, l'accès internet alimente la créativité par la communication et le partage d'idées (les sites web de financement participatif et les plateformes de partage de vidéos ne sont que deux exemples). En limitant cette ressource et en la rendant plus coûteuse, on réduit le temps consacré à la création et à l'innovation.

    Pourquoi ces conflits avec les valeurs canadiennes?

    Hébergement Web Canada croit que la neutralité du net devrait être maintenue, car sa suppression va à l'encontre des valeurs canadiennes de justice et d'inclusion.

    Équité: le monde des affaires n'est pas un terrain de jeu équitable, mais le terrain sera beaucoup plus incliné au profit des riches sans neutralité du net. Les petites entreprises et les jeunes entreprises auront des frais généraux beaucoup plus élevés si elles doivent payer des Fournisseurs d'Accès Internet individuels, juste pour que les consommateurs puissent accéder à leur site web sans qu'il soit frustrant et lent.

    Inclusion: l'un des plus grands soucis est de devenir élitiste financier. À l'heure actuelle, la plupart des canadiens ont accès à internet et les prix sont relativement abordables. Sans la neutralité du net, l'accès complet au web pourrait s'avérer beaucoup trop coûteux pour de nombreux canadiens.

    Heureusement, le premier ministre Trudeau et le CRTC (Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes) ont tous deux déclaré qu'ils sont pour la neutralité du net. Cependant, si la révocation américaine est votée le 14 décembre 2017, nous ne devrions pas être surpris de voir apparaître plus de lobbyistes de la "diversité du net" au Canada. De plus, les États-Unis pourraient utiliser la renégociation de l'ALENA comme moyen de faire pression sur le Canada pour qu'il affaiblisse ou supprime la réglementation actuelle sur la neutralité du réseau.

    Que pensez-vous de la neutralité du net? Exprimez votre opinion dans les commentaires ci-dessous.

    Mise à jour

    En date du 14 décembre 2017, la neutralité du net aux Etats-Unis a été révoquée par un vote de 3 contre 2.

    Partagez cet article
    Facebook Twitter Google+
    Dec 12, 2017
    12 déc. 2017