Dois-je investir dans les domaines?

Dois-je investir dans les domaines?

Partager cet article

On aurait tous aimé investir dans la cryptomonnaie et les NFT bien avant leur récente montée en popularité! Et si le moment était venu de considérer investir dans des domaines? Même si, il faut bien l'avouer, acheter un nom de domaine n'est pas aussi excitant que d'acheter une monnaie à l'effigie d'un célèbre meme de chien.

En revanche, le "domaining" (le fait d'acheter des domaines dans le but de les revendre à profit) peut s'avérer être une activité lucrative si vous avez le bon timing et un bon sens de l'intuition. Certains domainers s'y consacrent même à plein temps!

Les domaines ont la cote en ce moment. Probablement en raison de leur nombre limité dans un monde toujours plus axé sur la technologie et la demande ne fera proablement qu'augmenter.

Évidemment, ce n'est pas la seule raison pour laquelle il faut envisager de sécuriser un nom de domaine. Mais sachant qu'un bon nom de domaine prend de la valeur avec le temps, ça donne le goût d'essayer. Par exemple, voice.com a été vendu pour $30 millions en 2019, et plus près de chez nous, jobs.ca a été vendu pour $600 000!

Alors, êtes-vous prêt à en savoir plus sur comment gagner de l'argent avec des noms de domaine? 

C'est quoi le domaining? 

Investir dans les domaines, ou le Domaining, consiste à acheter un nom de domaine dans l'espoir de le revendre à profit dans le futur, un peu comme l'immobilier ou les cartes de hockey de Tim Hortons!

Si vous parvenez à trouver le bon nom de domaine et à le vendre au bon moment... vous pourriez bien toucher le gros lot!

Faire ses débuts dans le monde des noms de domaine est assez simple𑁋tout le monde peut prendre deux minutes et se procurer un domaine moyennant quelques dollars𑁋mais trouver le bon domain dans lequel investir peut être un peu moins évident. Nous expliquons comment procéder dans cet article, mais avant tout, voici quelques termes clés que vous devez connaître:

Terminologie

Nom de domaine

Une suite de caractères alphanumériques qui sert d'adresse unique sur le web, pour aider les gens à trouver un site. Par exemple, whc.ca est le nom unique de notre site web en ligne.

Domaining

Le fait d'acheter, de vendre ou de spéculer sur des noms de domaine dans le but de réaliser un profit. En fait, c'est le nom donné à la pratique d'investir dans les domaines.

Domainer 

Toute personne ou société qui achète, vend, commercialise, spécule ou monétise des noms de domaine.

TLD ou Top-Level Domain (Domaine de Premier Niveau)

La dernière partie d'un nom de domaine, la section qui vient après le point final (comme .com, .net, .xyz).

ccTLD ou country-code TLDs (TLD de pays)

Les extensions qui désignent des pays spécifiques (comme .ca pour le Canada ou .fr pour la France). Il existe plus de 300 ccTLD différents.

Backorder de domaines

Le processus par lequel une personne (généralement un domainer) peut faire une requête afin de sécuriser des domaines 'usagés' qui viennent d'expirer et juste avant qu'ils ne redeviennent disponibles pour un enregistrement général. Pssst! On vient tout juste de lancer la version beta de notre propre Système Backorder pour les .CA chez WHC et on pense que ça vaut le coup d'oeil.

Portfolio de domaines

L'ensemble des noms de domaine enregistrés par un même propriétaire. Développer son portfolio de domaines signifie établir un inventaire de noms de domaines.

Marché secondaire des noms de domaine

Le marché secondaire des noms de domaine qui sont déjà détenus par quelqu'un. Il s'agit principalement de plateformes ou de maisons spécialisées dans les ventes aux enchères et qui servent d'intermédiaires entre un acheteur et un vendeur pour la négociation et la conclusion des transactions. C'est souvent fait de manière anonyme. 

Marketplace 

Les principales plateformes utilisées par les investisseurs qui souhaitent vendre ou commercialiser leurs domaines. Ces plateformes sont généralement simples à utiliser et vous permettent de faire valoir vos domaines auprès d'acheteurs intéressés.

Par où commencer?

Le meilleur là-dedans, c'est que le domaining est accessible à tous. Peu importe que vous ayez un petit ou un gros montant à investir, ce n'est pas les opportunités qui manquent. Pour bâtir un portfolio de qualité, il est essentiel de savoir reconnaître un bon nom de domaine. 

Comment repérer les domaines qui valent la peine

  • Le plus court possible quand il s'agit d'un domaine. (un seul mot = BINGO!) Souvent appelés domaines "premium", la demande pour les noms courts est constante et ne cesse de grandir. Les domaines courts peuvent valoir beaucoup d'argent en fonction du secteur et du volume de recherche du mot clé. Par exemple, abc.com, insurance.com ou you.ca.
  • Riche en mots-clés: Recherchez des domaines contenant des mots-clés hautement pertinents dans leur niche, leur secteur d'activité ou leur localisation, et dont le volume de recherche est élevé. Par exemple, woodthings.ca, creditcards.ca ou pets.com
  • Spécifique: Plus un domaine est spécifique et descriptif d'un produit ou d'un service, mieux c'est. Sachant que la plupart des noms de domaine agissent un peu comme une marque, il est préférable de choisir un domaine qui parle par lui-même. Par exemple, match.com ou judocanada.org
  • Mémorable: Un domaine se doit d'être facile à retenir et à taper. Plus un nom de domaine est mémorable, plus il est probable que les gens s'en souviennent, qu'ils le tapent correctement, pour finalement visiter le site web (et, peut-être même passer le mot). C'est pourquoi les domaines courts sont si prisés. Par exemple: hahaha.com, ou you.ca
  • Commercialisable: Si vous trouvez un nom de domaine court et accrocheur qui a le pouvoir de créer une véritable identité en ligne, il est probablement qualifié de "commercialisable" ou brandable en anglais. Ce type de domaine identifie de manière unique une entreprise ou une marque en ligne. Il peut s'agir de mots inventés comme Flickr.com ou DeepL.com ou de simples phrases courtes comme Netflix.com ou Salesforce.com. Idéalement, ils ne devraient pas dépasser 7 caractères.
  • TLDs de premier niveau: Personne ne sera surpris d'apprendre que les domaines .COM sont les plus recherchés et ont la plus grande valeur de revente sur le marché. Cependant, n'oubliez pas que le .CA est très pertinent pour toute personne basée au Canada, et tant qu'à y être, nous devrions également mentionner la montée en puissance du .CO et du .XYZ

Comment enregistrer mon premier domaine?

C'est la partie la plus facile, et la plus amusante! Pour pouvoir mettre en vente quoi que ce soit, vous devez d'abord bâtir votre inventaire, aussi appelé votre portfolio. Pour acheter (enregistrer) votre premier nom de domaine, deux options principales s'offrent à vous:

  1. Enregistrez un nom de domaine auprès d'un registraire comme nous chez WHC; procéder à l'enregistrement d'un nom de domaine (l'achat) est facile et tout le monde peut le faire pour à peine quelques dollars. Trouvez un besoin ou une niche (quelque chose que vous connaissez particulièrement bien). Utilisez votre créativité et votre imagination pour déterminer quels domaines ou noms pourraient avoir de la valeur dans le futur. Ensuite, il suffit de vérifier si ce domaine est disponible et, s'il l'est, vous l'enregistrez en quelques clics. 
  2. Tentez d'enregistrer des domaines 'usagés' et très prisés par le biais d'un processus appelé le Backorder, ou souvent appelé TBR (to be released) dans le cas des domaines .CA. Ce système est fréquemment utilisé par les domainers, car on y retrouve souvent des domaines intéressants à un prix avantageux. Au cas où vous voudriez essayer, WHC vient tout juste de lancer son propre système de Backorder (la version Beta) pour les domaines .CA. Consultez la liste des domaines disponibles et apprenez-en plus sur le processus ici.
C'est un fait: le tout premier domaine .com a été enregistré en 1985! L'honneur revient à symbolics.com, qui est le plus ancien .COM enregistré sur Internet. Et devinez quoi? Il est toujours en ligne aujourd'hui ET il appartient à un domainer.

Qu'en est-il des pseudos des médias sociaux? 

Maintenant que vous avez trouvé un super bon domaine, et si vous pouviez lui ajouter une plus-value... gratuitement!? 

Vendre un domaine, c'est bien, mais vendre une marque tout-en-un c'est encore mieux. Qu'est-ce qu'on veut dire par là? Si vous avez acquis un domaine court, et qui est 'commercialisable', n'hésitez pas à vous aventurer et à sécuriser le même pseudonyme sur les médias sociaux. Proposer une présence en ligne totale à un acheteur fera certainement la différence lorsqu'il s'agira de parler argent. Pensez à obtenir des pseudonymes sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou toute autre plateforme pertinente à ce domaine particulier. 

Et les frais de renouvellement?

Si vous décidez de vous lancer dans le domaining, un facteur important à considérer est le coût de renouvellement. Le plus souvent, l'enregistrement initial ne coûte que quelques dollars pour la première année, selon l'extension. 

Les frais de renouvellement d'un domaine .com ou .ca sont d'environ $10 à $20 par an. Les prix varient considérablement en fonction du TLD que vous choisissez et du registraire avec lequel vous l'enregistrez. 

Comment vendre un nom de domaine?

Les investisseurs en domaines comptent généralement obtenir de 10 à 100 fois (ou plus!) leur investissement initial lorsqu'ils vendent un domaine. Si cela peut paraître ambitieux, il y a deux raisons majeures qui justifient le tout:

  1. Estimer la véritable valeur d'un nom de domaine est assez compliqué 
  2. La plupart du temps, un investisseur doit conserver un domaine pendant un certain laps de temps (surtout pour les longs domaines) avant de pouvoir en tirer un bon profit.

Et maintenant que ce point est réglé... comment font les domainers pour vendre leurs domaines ? Il y a plusieurs façons de procéder: 

Afficher son domaine sur le marché secondaire

La plupart des domainers publient leurs domaines sur des forums ou utilisent l'aftermarket comme marché secondaire où les acheteurs potentiels se trouvent pour acheter, enchérir ou faire une offre sur les domaines. Sedo en est un bon exemple.

Contacter les acheteurs potentiels

Les domainers trouvent aussi des acheteurs potentiels pour leurs domaines en les contactant, tout simplement. Par exemple, si vous êtes propriétaire de beauvelo.ca, une petite recherche rapide en ligne et vous pouvez trouver des centaines de personnes qui oeuvrent dans le monde du vélo à contacter pour savoir si elles sont intéressées à vous faire une offre.

Créer une page de renvoi

Certains domainers créent une page d'accueil pour leurs domaines et y incluent un formulaire de contact. Ainsi, si une personne visite le site et souhaite acheter ce domaine, elle peut simplement faire une offre.

Si la page génère un trafic important, certains font même en sorte que cette page de renvoi génère des revenus supplémentaires en vendant des espaces publicitaires. Comment? Grâce aux personnes qui cliquent sur les publicités en visitant la page. Plutôt malin.

Comment puis-je devenir un expert?

Oui, le domaining est une opportunité intéressante pour tout investisseur, mais si vous voulez faire de l'argent en investissant dans les domaines, vous devrez approfondir vos recherches sur le sujet. Essayez de vous informer au maximum sur la vente de domaines et contactez d'autres domainers. Une fois que vous aurez fait vos devoirs, vous devrez définir votre stratégie, trouver votre niche et votre plan d'action. Comme vous le feriez pour n'importe quel projet commercial.

Comment en savoir plus, rester à jour et devenir, oserais-je dire, un expert?

Renseignez-vous

Bien entendu, vous devez prendre le temps de vous informer sur les domaines et l'industrie des domaines avant d'investir de l'argent. Suivez les blogs et abonnez-vous aux infolettres pour suivre les tendances. De nombreux domainers qui gagnent leur vie avec ça aiment bien partager leur expérience et leur expertise sur des forums. Vous pouvez assister à des conférences et à des événements en ligne et même suivre un cours sur les domaines. En anglais seulement, par contre. Vous pouvez commencer vos recherches sur: 

  • DNJournal - La publication des domainers, y compris les annonces de ventes
  • Namebio - Pour voir les ventes de domaines réalisées
  • DN.ca - Forum sur les domaines .CA
  • DomainNameWire - Actualité sur les domaines, pour les domainers
  • DomainInvesting - Blogue sur le domaining
  • Domaining.com - Fil d'information sur les domaines

Trouvez votre niche

On est tous un expert en quelque chose, alors pourquoi ne pas choisir une niche que vous connaissez déjà très bien! Si vous avez déjà un emploi ou que vous vous y connaissez dans un certain secteur d'activité, vous devriez probablement opter pour ce créneau. Vous serez en mesure de trouver des acheteurs plus rapidement, de déterminer le prix de vos domaines et de renforcer votre autorité dans ce créneau particulier. Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas considérer l'achat d'un 'bon' domaine en dehors de votre niche si vous en avez l'occasion, mais devenir une autorité dans un marché spécifique est un avantage certain.

Mais est-ce vraiment lucratif? 

Faire de l'argent en revendant des noms de domaine est une pratique presque aussi ancienne qu'Internet. À travers sa courte histoire, plusieurs transactions ont atteint des millions de dollars, mais chaque jour, des domaines sont échangés entre acheteurs et revendeurs pour des montants nettement moins importants, laissant ainsi place à de nouveaux joueurs et offrant des opportunités intéressantes.

Les noms de domaine .COM les plus chers

Est-il trop tard pour obtenir un bon domaine .com?

La vaste majorité des sites web utilisent l'extension .com, et par conséquent il y en a beaucoup moins qui sont encore disponibles. De plus, en raison de sa grande histoire et du fait que .COM est le plus recherché, sa valeur de revente est la plus élevée. Ça revient tout simplement à la loi de l'offre et de la demande, et un excellent .com est en effet beaucoup plus difficile à trouver. Vous finirez par payer beaucoup plus cher si vous l'achetez auprès d'un autre domainer ou sur le marché secondaire.

Au Canada, on recommande de considérer le .CA, ou même le .CO ou le .XYZ qui sont des TLD encore jeunes mais prometteurs. Vous pouvez aussi chercher à savoir lequel est le plus populaire dans votre créneau. Bien entendu, si un excellent nom de domaine est disponible sur .COM, il reste le premier choix de la plupart des domainers. 

Il suffit de demander à Richard de MagnumDomains qui a enregistré eth.co pour $25 en 2010 et l'a revendu en 2021 pour $300 000 dollars (merci à ethereum!) il y a quelques mois seulement.

Prêt à commencer votre portfolio?

Investir dans des domaines est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Vous pouvez commencer ici et maintenant. Devenir un "domainer" n'est pas à la portée de tous et, il faut aussi savoir que, typiquement, les domaines ne sont pas un investissement à court terme. Comme pour l'immobilier, la plupart des domaines gagnent de la valeur lentement, au fil du temps, avec un boum de popularité de temps en temps. Il est essentiel de suivre les tendances et de tenir votre inventaire à jour. 

Une chose que tous les investisseurs de domaines vous diront, c'est que le domaining peut vite créer une dépendance. Les possibilités offertes par les domaines sont infinies et l'excitation est réelle. Surtout lorsque vous savez que vous venez de dénicher une perle rare ou que vous vendez un domaine au gros prix!



À propos de l'auteur : Marie-Eve Petit

Marie-Eve est responsable de la communication chez WHC. Une vraie passionnée des mots, elle s'occupe à créer du contenu, écrire des blogs ou des textes de conversion. Elle passe également beaucoup trop de temps sur Twitter et aime méditer avec un Spritz à la main.

Voir tous les articles de cet auteur Intéressé à écrire pour Hébergement Web Canada ?
Hébergement Web Canada propose une infrastructure rapide, fiable et disponible 24/7. En savoir plus sur WHC